Les avantages et les inconvénients du lit de bébé dans la chambre de ses parents

Les avantages et les inconvénients du lit de bébé dans la chambre de ses parents

Le fait de préparer la chambre pour l’accueillir est certainement l’un des aspects les plus intéressants lorsqu’on attend un bébé.

Cependant, ce sujet, aussi simple soit-il, occasionne de nombreux débats qui amènent à se demander si on doit mettre son bébé dans une chambre à part ou de l’installer dans la chambre parentale.

Eh oui, cette question préoccupe particulièrement les parents, surtout les nouveaux, qui cherchent à connaitre ce qui convient le mieux à leur enfant. Donc si vous faites partie de ceux-là, alors découvrez ici ces quelques informations qui pourront peut-être vous aider à vous décider.

Tout sur le partage de la chambre

Une étude récente suggère que les nourrissons devraient dormir dans la même pièce que leurs parents pendant les six premiers mois de leur vie, mais sur une surface séparée comme un couffin ou un berceau. Selon l’étude, cela permet de réduire le risque de mort subite du nourrisson. Il s’agit d’une bonne pratique, mais les parents doivent savoir qu’elle peut avoir une incidence directe sur le sommeil, tant sur le leur que celui de leur bébé.

Les effets peuvent également varier et peuvent être bons ou mauvais selon la famille qui décide d’installer son bébé dans sa chambre. Pour certaines familles, le partage de la chambre est un moyen efficace d’encourager le bébé à faire ses nuits et le reste du foyer à mieux dormir. Pour d’autres, le résultat est surtout l’inverse.

Pour les familles qui laissent leur bébé dormir à proximité, les avantages sont notamment les suivants :

Les mères qui allaitent trouvent plus facile le fait de nourrir leur nouveau-né la nuit s’il n’est qu’à portée de bras. Le partage de la chambre évite à la mère de se lever et de se rendre dans l’autre pièce, ce qui permet à la mère et au bébé de mieux dormir. Plus important encore, les bébés qui partagent la chambre de leur mère ont plus tendance à téter, même s’ils n’ont pas besoin de réveiller leur maman plus souvent.

Vous êtes plus à même de surveiller votre bébé tout au long de la nuit lorsque vous partagez la même chambre. Pour de nombreux parents, cela les aide à mieux dormir, car ils n’ont pas à se demander constamment si le bébé a trop chaud ou trop froid ou s’il est en sécurité dans l’autre pièce, ce qui les rassure.

Les nouveau-nés se réveillent plusieurs fois par nuit, la plupart du temps parce qu’ils ont besoin de se nourrir, mais parfois aussi parce qu’il faut changer leur couche ou remplacer leur sucette. Lorsque vous partagez la chambre de votre bébé, cela vous aide à répondre à ses besoins et à calmer son inconfort plus rapidement. Par conséquent, cela aide votre bébé à dormir plus longtemps la nuit.

Si le partage de la chambre semble être une bonne idée, il présente également des inconvénients :

Cela peut devenir une association au sommeil (quelque chose dont l’enfant a besoin pour s’endormir) et empêcher le bébé de s’installer tout seul. Les associations au sommeil sont faciles à développer et difficiles à briser. Lorsque votre bébé s’habitue à dormir avec vous dans la même pièce, il peut avoir du mal à dormir dans sa propre chambre par la suite. En fin de compte, cela signifierait moins de sommeil pour vous et votre petit.

Vous risquez de devoir vérifier constamment l’état de votre bébé, ce qui affectera votre sommeil. Oui, le fait de pouvoir voir votre enfant dormir peut vous apporter une certaine tranquillité d’esprit, mais si vous entendez le moindre de ses bruits, vous risquez de vous réveiller à chaque mouvement dans la pièce, pensant que votre bébé a besoin d’attention.

Cela réduit les chances d’intimité entre vous et votre conjoint. Tout est dit. Il est difficile d’être intime avec son partenaire lorsqu’il y a une autre personne dans la pièce, que ce soit un adulte, un enfant ou un bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *