Alimentation de bébé : quand introduire les aliments complémentaires ?

Alimentation de bébé : quand introduire les aliments complémentaires ?

Indispensable pour son développement, le bébé a besoin d’une alimentation riche et surtout variée. Toutefois, étant un sujet sensible et quelque peu complexe, pouvoir définir l’alimentation idéale pour son bébé peut dérouter plus d’un parent, surtout ceux qui viennent d’avoir leur premier enfant.

En effet, les aliments à donner à un bébé ne peuvent pas être négligés, mais doivent être murement réfléchis surtout durant la phase où ce dernier commence à avoir besoins d’aliments qu’on peut considérer comme complémentaires, notamment au lait maternel.

Eh oui, l’un des moments les plus délicats dans la mise en place d’une bonne alimentation pour son bébé se présente surtout quand celui-ci aura besoin de plus de nutriments et que le lait de sa mère ne lui suffit plus.

Cependant, cela ne doit surtout pas inquiéter les parents car avec les bonnes méthodes, il est tout même possible de bien gérer cette transition qui consiste à introduire les aliments complémentaires dans l’alimentation de bébé. Découvrons cela ici.

Alimentation de bébé : que choisir comme aliments complémentaires ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut savoir que le fait d’introduire la nourriture complémentaire dans l’alimentation de son bébé ne signifie pas que cela devra substituer le lait maternel, mais surtout de le compléter et ce, en y apportant plus de nutriments afin de favoriser le développement du bébé.

Pour ce faire, il est donc utile de savoir que les aliments qui doivent être utilisés comme compléments au lait maternel se doivent d’être riches en nutriments comme les vitamines, les protéines, en micronutriments comme le fer, le calcium et surtout en énergie etc. puisqu’ils vont surtout contribuer à la croissance optimal du bébé.

Néanmoins, il faut également pouvoir prendre en compte son âge lorsqu’il s’agit de commencer à donner à son bébé des aliments solides. Cela est nécessaire car il faut aussi veiller au système digestif du bébé qui doit s’adapter au fur et à mesure aux aliments qu’on lui donne.

Alimentation de bébé : quelle quantité de nourriture faut-il lui donner ?

Etant certainement l’une des questions les plus fréquemment posées par les parents, connaitre la quantité de nourriture complémentaire à donner à son bébé est également important car le fait de pouvoir définir cela permet surtout d’assurer au bébé d’être rassasié, mais cela garanti également qu’il puisse bénéficier des nutriments qu’il a besoin.

Toutefois, il faut dire que déterminer la quantité exacte de nourriture à donner à son bébé n’est certainement pas possible. Par contre, il est quand même nécessaire de savoir la fréquence à laquelle il faut lui donner à manger et pour cela, il faut compter entre 5 à 6 repas par jour pour son bébé et ce, en dehors des moments d’allaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *